: Communication (ou suture créée de manière chirurgicale) entre deux vaisseaux.

: Communication (ou suture créée de manière chirurgicale) entre deux vaisseaux.

Adventice : Tunique externe d''un vaisseau.

Anastomose : Communication (ou suture créée de manière chirurgicale) entre deux vaisseaux.

Anévrisme : Cavité qui communique avec la lumière d''une artère ou formée aux dépens de sa paroi et contenant du sang liquide ou coagulé.

Aorte : Vaisseau sortant du cœur, permettant la distribution du sang oxygéné dans tout l''organisme. Ce vaisseau est à l''origine de toutes les artères du corps sauf de l''artère pulmonaire.

Arythmie : Trouble lié à un dysfonctionnement de la circulation des impulsions électriques régissant les contractions du cœur.

Angioplastie : Opération qui consiste en le gonflement d''un ballonnet à l''intérieur d''un vaisseau afin de restituer son calibre initial en cas de déstructuration, élargissement ou sténose. Cette opération est à présent souvent suivie de la pose d''un stent.

Athérome : Lésion localisée de la tunique interne des artères (voir athérosclérose).

Athérosclérose : L''athérosclérose est une pathologie des artères. Cette maladie est dans 89% des cas la cause des cardiopathies ischémiques. Divers facteurs sont à ce jour identifiés comme responsables du développement de l''athérosclérose. Les troubles du métabolisme lipidique tels que l''hypercholestérolémie ou l''hyperlipémie essentielles, les facteurs familiaux et ethniques, une mauvaise hygiène de vie (stress, sédentarité, tabagisme) ainsi que la qualité de la ration alimentaire semblent être les causes plausibles de cette maladie.. Elle possède un processus de développement complexe qui se manifeste à plusieurs niveaux : dépôt de lipides dans la paroi artérielle, prolifération cellulaire, modification de la structure de l''artère touchée, dysfonctionnement des échanges transpariétaux qui conduisent à la formation de lésions obstructrices.

Carotide : Chacune des artères qui irriguent la tête.

Cathéter : Sonde cylindrique de petit diamètre servant à l''exploration des conduits ou cavités.

Cellules musculaires lisses
: Eléments cellulaires de la paroi artérielle constituant un tissu multifonctionnel et contractile assurant la synthèse des éléments structuraux de la paroi.

Compliance : Traduit la capacité à absorber puis restituer de l''énergie ; Rapport de la variation de section (ou volume ou diamètre) de l''artère à la variation de pression transmurale.

Coronaires : Les artères coronaires prennent naissance dans les sinus de Vasalva de l''aorte et irriguent le cœur.

Diastole
: Phase de remplissage du ventricule.

E.C.G. ou électrocardiogramme : Enregistrement des variations du potentiel électrique induites par l''activité cardiaque.

Elastine : Protéine, constituant principal des fibres élastiques des tissus (artère, ligament).

Embolie : Oblitération brusque d''un vaisseau par un corps étranger : caillot de sang, amas de bactéries, bulles gazeuses, …

Endoprothèse : Prothèse introduite par voie endoluminale.

Endothélium : Couche de cellules épithéliales qui tapissent l''intérieur des parois vasculaires.

Fémorale : Qui a rapport ou qui appartient à la cuisse (artère fémorale).

Fibrillation : Contractions rapides et désordonnées des fibres musculaires (désigne souvent une pathologie liée à l''arythmie de l''oreillette).

Fibrine : Protéine filamenteuse formée par l ''action de la thrombine sur le fibrinogène (protéine plasmatique) et qui est à l''origine de la formation du caillot (ou thrombus).

Hématie
: Globule rouge du sang. La destruction de ces cellules est nommée l''hémolyse.

Hémodynamique : Qui se rapporte aux conditions mécaniques de la circulation du sang (pression, débit, …).

Hyperplasie Intimale : Processus correspondant à une multiplication cellulaire anormale dans la couche néointimale des vaisseaux. Elle conduit à un épaississement de la paroi vasculaire.

Iliaque : Relatif aux flancs, sacrum.

Intima : Tunique interne des artères.

Ischémie
: Insuffisance locale de la circulation sanguine dans un organe.

Média : Tunique intermédiaire de la paroi artérielle.

Mitrale (valve)
: Valve à deux feuillets située entre l''oreillette gauche et le ventricule gauche.

Myocarde : Muscle qui constitue la partie contractile du cœur.

Oreillette : Chambre d''admission du sang dans le cœur. Le sang y est amené par les veines.

Plaquette : Cellule sanguine sans noyau qui joue un rôle dans la coagulation du sang.

Pontage : Union de deux vaisseaux par greffage d''un troisième segment (ou substitut artificiel) en aval de la lésion.

Resténose : Réobstruction d''un vaisseau après toute action (angioplastie, pontage, pose d''un stent, …) visant à réduire une lésion sténosante.

Régurgitation
: Quantité de fluide circulant en sens inverse à travers une valve cardiaque.

Stase
: Arrêt ou ralentissement important dans la circulation ou l''écoulement d''un fluide organique.

Sténose
: Rétrécissement pathologique d''un conduit ou d''un orifice.

Stent : Structure tubulaire expansible (endoprothèse) implantée par voie endoluminale pour soutenir un conduit vasculaire. L''implantation est à présent souvent précédée d''une angioplastie.

Systole
: Phase d''éjection du ventricule dans l''aorte.

Thrombose : Formation d''un caillot sanguin (thrombus) dans un vaisseau ou une cavité cardiaque.

Ventricule : Chambre d''éjection du sang du cœur vers les artères.