Creation of a nutrition data base of infant feeding in Chad

Creation of a nutrition data base of infant feeding in Chad

Congress 2002

Poster Presentations

Francis Beninga Deouro
Faculté des Sciences BP 1027 N’Djaména, CHAD

Chad has several geographical zones reflected in the diet like this:

  • in the South, the diet is dominated by roots and tubers ( cassava, sweet potato, yam) and by white sorghum;
  • in the Central South, the diet is based on sorghum ( red and white) and on rice;
  • in the Central part, the diet is based on sorghum ( red and white) and millet;
  • in the North the diet is based on millet and dates.

As a complement to the different sorghums and roots and tubers, which serve to prepare the staple paste, a sauce with vegetables, meat or fish is served. Cattle or camel rearing also dominates the country. The diets of the infants conform to this dietary diversity. The young children have for the first three months a diet based on breast milk. From 3 months of age the breast milk is complemented by thin gruels. The gruels are based on sorghum, roots and tubers, dates, peanut butter and water.

From six months the gruel is made thicker and the infants are also given meat sauces, vegetables and fish. At 18 months the breastfeeding is discontinued and the child is served the same food as the rest of the family.

Projet de création de bases de données de nutrition alimentaire infantile au Tchad
Francis Beninga Deouro
Faculté des Sciences BP 1027 N’Djaména

Le Tchad est un pays ayant une spécificité géographique liée à l’alimentation, qui est repartie comme suit:

  • à l’extrême sud, elle est dominée par les tubercules ( manioc, patate, igname) et du sorgho mil blanc ;
  • au centre sud, l’alimentation repose essentiellement sur le sorgho mil ( rouge et blanc) et du riz ;
  • au centre du pays, l’alimentation est basée sur le sorgho ( mil blanc et rouge, le béré- béré, le petit mil ou pénicillaire) ;
  • au nord et extrême nord l’alimentation est basée sur le mil et les dattes.

Comme complément de ces différents sorghos et tubercules qui servent à préparer la bouillie ou boule à base des farines, on complète avec la sauce de légumes, viandes ou poisson. L’élevage prédomine également dans le pays, la densité d’élevage du bovin et ovins diminue du centre vers le sud ou le nord. Au nord c’est l’élevage des chameaux qui est fait. Conformément à sa diversité alimentaire, la nutrition infantile suit exactement cette diversité. Les jeunes enfants tchadiens ont exclusivement à la naissance une alimentation basée sur le lait maternel jusqu’à l’âge de trois mois. A partir de trois mois, on complète le lait maternel par la bouillie légère. La préparation de la bouillie est constituée de la farine ( sorgho, tubercule, datte), de la pâte d’arachide et d’eau qui représente 80 % de la constitution.

A partir de 6 mois le volume d’eau diminue à 60% pour faire place à l’augmentation du volume de la farine et de la pâte. A cette âge on commence à donner le jus de la viande, de légume ou du poisson. La boule ( couscous de farine de sorgho ou tubercule) est la nourriture de base. A 18 mois on arrête l’allaitement de l’enfant, et l’enfant est servi intégralement la nourriture de la famille.

This site forms part of the Health Knowledge Network for southern Africa